LIFE     CULTURE     FAVORITES     BEAUTY     FASHION     FOOD      TRAVEL      BLOGROLL

a good thriller never killed anyone

lundi 21 novembre 2016

J’ai une grande nouvelle: j’ai repris gout à la lecture. Ces dix dernières années j’ai du finir 5 livres (sans compter ceux pour l’école) et j’étais jamais hyper enjouée, à part peut-être pour les bouquins de Mindy Kaling. Et là, j’ai lu 3 livres 4 mois, c’est comme un petit miracle. En fait, je pense que j’avais pas vraiment perdu gout à la lecture, c'est plutôt que j’avais pas trouvé de lecture qui me plaisait.

En ce moment je suis à fond dans les thrillers psychologiques et depuis que mon père m’a offert une Kobo pour mon anniversaire, je m’arrête plus de lire. Bref tout ça pour dire: j’avais envie de vous parler de mes dernières lectures, qui m’ont plus ou moins passionné ces derniers temps.

Tout le monde a au moins entendu le titre de ce livre quelque part donc ça sera une découverte pour personne, mais j’avais envie d’en parler parce que j’ai été à fond dedans jusqu'aux dernières lignes. Je me suis prise au jeu toute seule, à vouloir trouver la cause de la disparition de Megan, en doutant de tout le monde, en réfléchissant et en guettant les pistes au fur et à mesure des chapitres. Plus la fin approchait et plus je ralentissais ma lecture pour faire durer le plaisir, et j’ai vraiment pas été déçue par le dénouement. J'ai aussi beaucoup aimé la narration à la première personne qui mêle les points de vue de trois personnages, ça rajoute énormément de suspens, et je vous conseille ce roman si vous avez aimé Gone Girl, ou si vous aimez les thrillers en général, moi il me tarde de pouvoir voir le film!

Je suis un peu tiraillée. L’histoire d'une famille quasi-entière massacrée par un culte satanique me semblait pas mal comme scénario mais plus j’avançais dans ma lecture, plus je trouvais que c'était lent et tiré en longueur. J’ai quand même réussi à le finir, en grande partie pour savoir ce qu’il s’était passé dans la famille Day en Janvier 1985, mais tout ce que j’ai réussi à penser c’était « tout ça pour ça ?! ». J’ai trouvé la fin un peu sortie de nulle part, et pas dans le bon sens du terme. Les personnages sont tous plus ou moins antipathiques, même Libby, la narratrice principale, arrive à être énervante. Je pense que c'est voulu, et même si c'est étrange, c'est vraiment réussi. Malgré tout, j'ai quand même envie de lire Sharp Objects, pour ne pas rester sur une mauvaise opinion de l'auteure.

J’avais ce roman dans ma wishlist Amazon depuis assez longtemps, et j’ai enfin craqué le mois dernier. L’écriture au présent est tellement prenante que j’ai été embarquée dans les pensées de Joe, le narrateur, dès les premières lignes. Je trouve que son personnage rend la lecture addictive, Joe est un stalker obsédé mais il ne voit pas le mal dans ses actions. Tout semble tellement normal pour lui que ça le rend parfois sympathique, voire même romantique. Il nous séduit par son intelligence et son humour, alors qu'on sait très bien à quel point il est tordu... Je crois que c'est un des livres les plus perturbants que j'ai lu, je m'attendais vraiment pas à ça! J'ai appris qu'il y avait une suite: Hidden Bodies, que je lirai sûrement plus tard, comme celui-ci a une vraie fin il peut se lire seul.

J'ai pas noté les trigger warnings des romans dont je parle pour ne pas spoiler les personnes qui ne sont pas concernées mais si vous avez un doute ou si un roman vous intéresse, n'hésitez pas à venir me demander. Et si vous avez des romans, thrillers ou non, à me conseiller ou si vous voulez me donner vos avis sur ceux-là je vous écoute!

Coup de coeur série: Unreal

mercredi 21 septembre 2016

Unreal, de quoi ça parle ? L'histoire se déroule dans les coulisses de l'émission Everlasting, une télé-réalité du style The Bachelor. Rachel est une des productrices de l'émission, son rôle est de manipuler les candidats pour obtenir le plus de scènes choc possibles. On suit donc son quotidien sur les lieux du tournage et ses relations avec les candidats, l'équipe de tournage et la productrice déléguée: Quinn King, une femme prête à vraiment tout pour que son émission cartonne.


J'attendais de terminer les saisons déjà sorties pour vous en parler, histoire d'être sure de moi. Camille m'en avait vaguement parlé quand on était à Paris en juillet dernier, et j'ai décidé d'y jeter un oeil après avoir lu le synopsis, mais j'étais évidemment déjà convaincue. Je trouve dommage qu'elle ne soit pas plus populaire que ça, c'est pour ça que je vous en parle d'ailleurs, parce que le thème est hyper original, ça change de ce qu'on a l'habitude de regarder, en plus je pense que c'est assez représentatif des émissions de télé-réalité et si vous êtes fans de séries dramatiques sans grosse prise de tête vous devriez y trouver votre compte. 

J'aime beaucoup la dynamique de la série, il se passe tout le temps quelque chose, du coup c'est vraiment prenant dès le premier épisode, on s'embarque tout de suite dans l'histoire et le suspens est laissé juste assez de temps pour ne pas nous rendre impatients. Quand il faudra suivre au fur et à mesure que les épisodes sortent ça sera pas la même chose je pense, mais avec les deux saisons  déjà disponibles, vous pouvez prévoir une bonne séance de binge-watching!


Curry Epinards & Pois Chiches

mercredi 20 juillet 2016


POUR 2 PERSONNES:

2 oignons verts
2 gousses d'ail
1 cuillère à café de curry
1 cuillère à café de cumin
1 cuillère à café de Sriracha
1 boite de 400g de pois chiches
200g d'épinards surgelés
1 grand verre de crème ou lait de coco

1 - Dans une grande casserole, faites revenir les oignons et l'ail hachés jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides. Ajoutez un fond d'eau si besoin.

2 - Ajoutez ensuite les pois chiches et les épinards, avec un fond d'eau pour pas que ça attache. Laissez cuire quelques minutes en remuant de temps en temps.

3 - Incorporez les épices, ainsi que du sel à votre goût et n'hésitez pas à ajoutez de l'eau. Puis remuez jusqu'à ce que les épices soient correctement mélangées au reste. Laissez cuire une quinzaine de minutes avec un couvercle. Encore une fois n'hésitez pas à ajouter de l'eau si besoin.

4 - Ajoutez la crème et le Sriracha. J'aime pas du tout la nourriture fort épicée mais avec une cuillère à café ça relève le plat juste ce qu'il faut, vous pouvez évidemment y mettre la quantité que vous voulez. Laissez cuire 2/3 minutes en remuant, et c'est prêt!

J'ai fait ça pour accompagner du riz, mais si vous voulez le faire en élément principal de votre repas, même si c'est pour deux personnes, je vous conseille de doubler les quantités!

My film photos #2

mardi 12 juillet 2016

Je n'ai pas abandonné mon blog, c'est juste que je profite de mes 4 semaines de vacances en France pour voir mes copains et mon papa. Mais comme je suis un peu sympa, je profite d'avoir un moment seule pour partager avec vous les photos colorées que j'ai obtenu avec la pellicule Revolog Kolor. Achetée il y a environ deux ans, j'attendais une occasion spéciale pour m'en servir, je sais même pas pourquoi parce qu'au final elle rend cool des photos plutôt ordinaires et je réutiliserai volontiers cette émulsion! Pour vous situer: toutes les photos ont étés prises à Jeddah, sauf les quatre dernières, qui ont été prises au Pradet, à côté de Toulon.














ma vie d'expatriée, liste non-exhaustive

mercredi 15 juin 2016

Le 4 juin j'ai fêté mes deux mois ici alors je me suis dit que ça serait chouette de partager un peu mon expérience avec vous. Vous avez été quelques unes à me poser des questions quand j'en avais parlé sur Twitter il y a quelques semaines, ça m'a beaucoup aidé à structurer mon article! (merci ClémentineLucileBlandine, et Lucie)

En arrivant début avril je me suis prit une claque, passer de 7°C à l'aéroport de Marseille à 32°C en descendant de l'avion à Jeddah ça donne mal à la tête. Au fur et à mesure on s'y fait, j'avais emmené quelques hauts à manches longues par précaution, mais inutile de préciser: ils n'ont pas quitté le placard. Même en étant habitués, les gens ne se déplacent qu'en voiture, et le moindre bureau est climatisé. J'avais peur de tomber malade au début, mais en fait à part les lunettes qui s'embuent quand je vais dehors à cause de la différence de température, tout va bien.

Il y a une certaine tolérance par rapport au port du voile pour les femmes expatriées, l'abaya est par contre obligatoire à partir du moment ou on sort des résidences privées. Pour tout le reste il n'y a pas de traitement de faveur, mais comme j'étais prévenue je m'y suis préparée avant d'arriver et au final j'ai pas été plus choquée ou étonnée que ça. L'avantage c'est qu'ici j'ai pas besoin de me justifier toutes les 5 minutes de ne pas avoir le permis, c'est assez reposant (vu que les gens se sentent apparemment hyper concernés ?).

Les gens parlent principalement arabe (obviously) et anglais. Le niveau d'anglais des gens est assez aléatoire, et ça n'a rien à voir avec les classes sociales contrairement à ce qu'on pourrait penser. Ils font toujours l'effort de se faire comprendre, quitte à appeler une tierce personne pour traduire, c'est très appréciable. J'ai l'impression que les gens aiment beaucoup communiquer ici, c'est agréable quand on compare au sud de la France où les gens ont pour habitude de faire la gueule. Puis je commence doucement à connaitre les formules de politesse et les mots simples en arabe, c'est toujours ça de prit et ça montre qu'on s'intéresse, comme partout quoi.
























Les restaurants et cafés sont divisés en deux parties: une partie célibataires réservés aux hommes et une partie famille réservée aux femmes et aux couples. Beaucoup de magasins sont aussi réservés aux femmes, comme les boutiques de cosmétiques ou de sous-vêtements, les hommes n'ont le droit d'y entrer qu'accompagnés. C'est pas vraiment choquant, puisqu'on est de toute façon habituées à ne voir quasiment que des femmes dans un Sephora par exemple. Le seul inconvénient à faire du shopping ici c'est qu'il n'y a souvent pas de cabines d'essayage, du coup il vaut mieux être sûr de soi! Mais ça me fait faire des économies puisque j'achète que quelque chose quand je suis sure que ça m'ira et que je le mettrais, c'est un mal pour un bien. Et puis on doit programmer nos sorties en fonction des heures de prières puisque tout ferme pendant celles-ci, c'est simplement une habitude à prendre.

En France on a un gros a priori sur l'Arabie Saoudite, je peux pas dire que rien n'est vrai, mais une grosse partie est assez exagérée. La culture populaire occidentale est assez présente ici, on trouve les même choses que chez nous sans soucis. Il y a un Virgin à côté de chez nous, et la moitié du magasin est consacrée à la littérature anglophone, on trouve quasiment tout ce qu'on pourrait trouver chez nous sans problème, que ça soit de la musique, des films ou des magazines, mais par contre il n'y a pas de cinémas dans le pays.

Quasiment toutes les grandes enseignes américaines et européennes sont présentes, et au niveau de l'alimentation il y a beaucoup d'importation, ce qui fait qu'on trouve facilement des marques américaines, anglaises, ou françaises. On trouve aussi beaucoup plus facilement des substituts vegan qu'en France, et je trouve qu'il y a énormément de choix et de marques dans les magasins. Avec tout ça on a pas vraiment de mal à manger pareil que chez nous, même si j'avais pas trop peur puisqu'on est pas spécialement difficiles.






















Il y a une grosse communauté française ici, mais aussi toulonnaise, surtout due au boulot de Quentin, du coup je connaissais déjà certaines personnes avant qu'on se retrouve ici, et j'en ai connu d'autres en arrivant. Dans l'ensemble les gens sont assez sympas et on est un bon petit groupe à avoir la vingtaine du coup c'est en train de devenir des potes, comme on se voit assez souvent ça aide à lier des liens d'amitié. La plupart du temps je suis la seule fille, mais ça ne me dérange pas plus que ça, on rigole bien et on passe du bon temps, c'est tout ce qui compte!

Ce que j'aime le plus ici (à part les magasins et la plage...) c'est de voir à quel point les cultures se marient sans problème à partir du moment ou tout le monde respecte les lois du pays, les gens ont l'air plus ouverts d'esprit que ce qu'on aurait tendance à penser et il y a énormément d'étrangers venus des quatre coins du monde, ce qui fait qu'on rencontre toujours des gens avec qui avoir des conversations enrichissantes. Et aussi très important: la nourriture libanaise.

Ce qui me manque le plus en France... c'est la cuisine de mon père. J'ai beau essayer de refaire les plats qu'il fait j'arrive jamais à retrouver le même gout. Et puis mon chat. Et les copains, même si on s'appelle et qu'on se parle quasi-quotidiennement c'est pas pareil. Puis le fromage français qui coute pas 25€ les 400g. Et l'alcool étant complètement banni du pays je peux vous dire que des fois une bonne pression ça manque. Puis la pluie, pas les grosses averses hein, mais j'aime bien le temps nuageux alors des fois c'est ennuyeux d'avoir le même temps tout les jours.













Je pense avoir parlé de ce qui était le plus intéressant (à mon avis ?) mais si vous voulez savoir d'autres choses hésitez pas à venir me demander en privé ou en commentaire et j'y répondrais avec plaisir. Par contre je ne suis pas là pour polémiquer ou discuter politique, donc toute question un peu tordue sera malheureusement supprimée.

Coups de Coeur #6

vendredi 3 juin 2016



● DÉCOUVRIR LA MER ROUGE
On avait été une seule fois à la plage en avril, mais depuis que Quentin et ses potes ont décidé de se mettre à la plongée on y va tout les week-ends, et la semaine dernière on a même fait une sortie en bateau pour plonger en pleine mer! Pour le moment je me contente de plonger seulement avec un masque mais l'expérience n'en est pas moins interessante, on voit des trucs complètement dingues! Je crois que j'ai jamais vu autant de poissons colorés et de coquillages en milieu naturel, c'est vraiment magnifique et on pourrait rester des heures à les regarder faire leur petite vie. J'ai d'ailleurs vu un poisson perroquet le week-end dernier, c'est fou comme les couleurs ressortent à la lumière du soleil!

● MON NOUVEAU MAILLOT DE BAIN
Qui dit sorties plage dit nouveau maillot de bain. Je suis tombée sur ce maillot de bain Billabong dans une boutique de sport ici (genre la marque dont tout le monde avait oublié l'existence, mais ils font des bien jolis maillots de bain). Je l'ai prit qu'à ma troisième visite, parce que j'avais peur que ça ne m'aille pas, j'étais pas conquise par le haut avec armatures, et surtout parce que je suis chiante. Au final j'en suis super contente, je peux enfin ranger mon ancien maillot que je me traine depuis 5 ans, et pour être honnête avec vous: le décolleté est ouf! Et l'avantage des marques de surf c'est qu'en général les maillots de bain qui tiennent bien la route!


● LA SÉRIE MARSEILLE
Si vous vous attendiez à ce que je fasse l'éloge de cette série vous êtes mal tombés. Enfin c'est bizarre. On a commencé à regarder par curiosité pour voir de quoi il en retournait, un peu comme tout le monde quoi. Certains dialogues font grincer des dents et certains acteurs jouent pas tellement bien, des fois on dirait un téléfilm de mauvaise qualité mais j'ai quand même accroché, comme quelque chose qu'on aime détester. J'ai fini par trouver l'intrigue interessante, puis je sais pas si c'est parce que je suis loin de la France ou parce que c'est vraiment prenant, mais au final j'ai vraiment aimé regarder, j'avais envie de savoir la suite au fur et à mesure des épisodes. Je vous conseille de regarder si vous êtes curieux, sur un malentendu ça peut vous plaire.  Et puis la fin m'a contrarié et je me suis surprise à espérer qu'il y ai une deuxième saison, c'est que ça doit pas être si terrible non ?

● MAIS AUSSI...
Le retour de Wayward Pines
→ Cette recette de riz thaï au beurre de cacahuète
Les tatouages de Iris Lys
Le reportage de Grace Neutral en Corée du Sud
La boutique Gritty City Goods

Coups de Coeur #5

dimanche 1 mai 2016


● L'EMISSION DE RADIO L'HEURE DU CRIME
Je sais pas pourquoi j'ai mis autant de temps à utiliser l'application Podcast sur mon iPhone, mais je suis bien contente d'avoir fini par le faire! En cherchant quoi écouter je me suis rappelée de l'émission L'Heure du Crime présentée par Jacques Pradel, chaque émission revient pendant environ 40 minutes sur un crime célèbre ou un thème plus général comme les femmes de mafieux ou les évasions de prison par exemple. Ce qui est vraiment bien c'est qu'on peut écouter une émission sur un sujet qu'on ne connait pas du tout parce qu'ils reviennent sur tout les faits depuis le début à chaque fois, interviews et extraits audio à l'appui, ça a presque un côté pédagogique.

● FAIRE DES MASQUES D'ARGILE
Tout le monde connait les bienfaits du Rhassoul, moi je m'en sers pour me nettoyer le visage. J'ai déjà la peau un peu grasse, la chaleur ici n'aidant pas, c'est le retour de l'acné: un vrai film d'horreur. Ca me fait vraiment du bien et au moins ça n'agresse pas la peau, comme certains masques que j'ai pu utiliser et qui m'ont fait peler le visage aux endroits un peu sensibles. Il parait aussi que c'est bon pour les cheveux, mais j'ai pas encore essayé, comme mon produit de prédilection pour les cheveux c'est l'huile de coco!

● LE ROUGE À LÈVRES CATHEDRAL DE KAT VON D
Comme vous pouvez vous en douter, j'ai pété un gros cable quand j'ai vu que la marque était vendue à Sephora ici, mais pour commencer soft j'ai seulement acheté un rouge à lèvres de la gamme Studded Kiss. Pour la petite histoire, les testeurs étaient rangés n'importe comment, j'avais swatché un rouge très foncé qui était placé sous le nom Cathedral, donc j'ai demandé celui-là à la vendeuse et quand je suis rentrée je me suis rendue compte que c'était pas du tout un rouge foncé, mais celui-là je l'aime encore plus, donc tout est bien qui fini bien! Si vous avez moyen de vous en procurer je vous les conseille à 100%, pour moi c'est la meilleure alternative cruelty free aux rouges à lèvres MAC. Et le packaging est magnifique.

● LE JEU LIFE IS STRANGE SUR PS4
En général je trouve que les jeux sur Playstation sont trop sérieux/difficiles/sombres, du coup je suis vraiment contente d'être tombée dessus à Micromania. Le jeu est basé sur la théorie de l'effet papillon, chaque action aura des conséquences dans le futur, c'est donc vous qui choisissez la direction que prend le scénario. Vous incarnez Max, une étudiante en photographie qui découvre qu'elle a le pouvoir de remonter dans le temps. Elle se retrouve à enquêter sur la disparition d'une étudiante dans son campus un peu malgré elle, suite à ses retrouvailles avec la meilleure amie de ladite étudiante, qui se trouve être Chloé, son amie d'enfance. Le jeu se rapproche plus d'une série interactive, car découpé en épisodes, c'est très scénarisé et il y a beaucoup de cinématiques, ce qui fait que j'accroche encore plus, et puis les graphismes sont vraiment très beaux! 

● MAIS AUSSI...
Le trailer de Rogue One
Cette recette de salade grecque hyper facile
La saison 2 de Unbreakable Kimmy Schmidt
Ces mini cabanes dans des petits arbres
Le nouvel album de Beyonce
→ Ce poster des constellations du Zodiaque

one pot pasta, brocoli et citron

lundi 25 avril 2016

La dernière recette ici datait de 2014, ça craint un peu surtout que j'adore faire à manger! Maintenant qu'on a une cuisine digne de ce nom je peux cuisiner plus librement (puis avec mon père on faisait à manger à tour de rôle, on a pas toujours les même gouts, enfin bref) et je pourrais donc poster des recettes plus régulièrement, peut-être une fois par mois, on verra!

Pour cette fois j'avais envie de faire un one-pot pasta, à partir d'une recette que j'ai vu sur le net mais en modifiant un peu pour adhérer à mes gouts, après vous pouvez toujours faire à votre sauce, vous verrez c'est pas vraiment prise de tête! On peut par exemple remplacer le brocoli par des épinards ou des courgettes, j'essaiera peut-être un jour héhé



POUR 2 PERSONNES:

un pied de brocoli
200g de pâtes
1 citron (zestes et jus)
2 gousses d'ail
25g de beurre
1 cuillère à café de paprika
4 cuillères à soupe de parmesan
1 cuillère à soupe d'huile d'olive

1 - Dans une casserole, faites cuire les pâtes  comme vous le feriez normalement, mais seulement pendant 4 minutes. Pendant ce temps taillez le pied de brocoli en petits arbres mignons.
2 - Égouttez les pâtes, mettez les dans une grande poêle avec le brocoli, les zestes du citron, un fond d'eau, un peu de sel puis couvrez.
3 - Prenez une petite casserole, faites-y fondre le beurre, ajoutez-y le jus du citron, le paprika et l'ail haché (il risque de devenir bleu à cause du jus de citron, pas de panique).
4 - Quand les pâtes commencent à être cuites, videz le contenu de la casserole dans la poêle, ajoutez une cuillère à soupe d'huile d'olive.
5 - Une fois que le beurre a réduit et que tout semble être cuit, ajoutez le parmesan pour ajouter une texture crémeuse aux pâtes (mais vous êtes pas obligés), salez, poivrez et c'est prêt!

The Concert Tag

dimanche 17 avril 2016

Mon dernier concert remontant à...TROP longtemps, j'avais envie d'en parler ici un peu pour partager mes souvenirs histoire d'extérioriser, enfin vous voyez ce que je veux dire ? Pour aller droit au but rien de mieux qu'un tag, que j'ai piqué à Infinity on Hannah sur Youtube. J'espère que ce post vous plaira et je vous invite à le faire aussi de votre côté si ça vous branche (mais n'oubliez pas de me le dire pour que je puisse aller voir hihi, je suis très curieuse)

1. Le premier concert auquel tu as assisté: mes premiers concerts c'était des concerts de groupes de potes quand on était au lycée donc je compte pas vraiment (d'ailleurs j'avais vu le groupe de Quentin à un concert genre 3 ans avant qu'on fasse connaissance), mon premier VRAI concert c'était All Time Low en 2010 à Paris, avec Young Guns en première partie. C'était vraiment dingue de se dire "mais en fait c'est des vraies personnes" haha

2. Ton concert le plus récent: c'était Mötley Crüe à Monaco en novembre dernier, avec des bières en canette à 8€. On s'est décidés sur un coup de tête une semaine avant en voyant que c'était leur tournée d'adieu du coup ça rajoute un peu plus de rock'n'roll, c'était vraiment trop bien.

3. Le plus loin que tu sois allé pour un concert: Londres, pour 4 groupes différents: TRC, The Ghost Inside, Obey The Brave et Slipknot!

4. Ton concert le plus fou: Je dirais Rammstein à Rome en 2013, c'était mon premier très gros concert, qui plus est en extérieur, je pensais que je les verrais jamais en live tellement c'est dingue, et le show était complètement fou! (bon la première partie un peu moins mais on peut pas tout avoir)

5. As-tu déjà rencontré un groupe avant ou après un concert: oui plusieurs fois, et à chaque fois ça a été vraiment chouette, même si je suis timide. J'ai réussi à avoir des photos avec tout les membres de The Ghost Inside au fil des concerts, j'ai fait des câlins à Jonathan, puis j'avais un peu parlé avec Sam d'Architects quand ils avaient fait la première partie de Bring Me The Horizon en 2011 à Marseille, ils avaient fait leur entrée en scène sur le générique de fin de Dexter, c'était tellement cool! Les groupes de hardcore en général sont très facilement abordables!

6. As-tu déjà/aimerais-tu acheter un ticket VIP: jamais et je sais pas si je le ferais un jour, j'aime pas trop ce délire de "meet and greet" ou tu payes pour littéralement te faire prendre en photo avec le groupe, je trouve ça un peu déconné, c'est profiter des fans pour se faire de l'argent facile je trouve, mais c'est que mon opinion! Après, des tickets VIP pour rentrer plus tôt dans la salle, si c'est un très gros groupe pourquoi pas, mais j'ai pas encore ressenti la nécessité de le faire.

7. Comment t'habilles-tu pour aller à des concerts: le confort avant tout, une tenue qui tient pas trop chaud, t-shirt et jeans ou short selon la saison, toujours quelque chose avec des poches pour pas avoir besoin de me trimballer un sac, et des baskets pas trop neuves au cas ou. 

8. Le prochain concert auquel tu comptes aller: comme on est looiiin j'ai pas vraiment de concerts prévus, mais comme il faut que j'en parle je compte absolument pouvoir assister au prochain concert de The Ghost Inside, j'ai absolument aucune idée de quand ça sera mais avec ce qui leur est arrivé je vais péter un cable quand ils reviendront sur scène, et je risque de pleurer aussi. 

9. As-tu déjà/voudrais-tu faire du stage diving: je suis pas du tout téméraire donc non haha

10. Environ combien de concerts vas-tu voir par an: ça dépend des années, je dirais environ 4/5 ?

11. Combien de t-shirts de groupes as-tu: une petite dizaine je pense, j'essaie d'acheter un t-shirt à chaque concert en souvenir, sauf quand les artistes s'envoient et font payer 35€ pour un t-shirt (wink wink Katy Perry)

12. A quels festivals as-tu déjà assisté et auxquels aimerais-tu aller: j'ai été au Pantiero à Cannes une fois genre en 2009 ? Et puis au Rock in Roma pour voir Rammstein. Sinon je suis jamais allée à aucun festival, parce que ça tombe toujours à des périodes batardes comme les partiels par exemple, ou alors le line-up me plait pas assez pour mettre autant d'argent... J'aimerais bien aller au Hellfest au moins une fois dans ma vie quand même 

13. As-tu déjà été au premier rang: oui plusieurs fois, ça a toujours été une bonne experience!

14. Quels groupes ou artistes n'as-tu jamais vu en concert et aimerais-tu voir: j'aimerai bien voir Britney Spears quand même, pour réaliser mon rêve de pré-adolescente, et puis Morrissey, Pharrell Williams, Hans Zimmer, Marilyn Manson, Coldplay, entre autre (oui c'est très diversifié) 

15. Quel est ton concert préféré et pourquoi: sans surprise c'était un concert de The Ghost Inside...! C'était quand on est allé les voir à Lyon en avril avec Gaëtan et Justine et ses copines. C'était vraiment vraiment dingue parce qu'on était pas nombreux, c'était hyper intimiste, on a beaucoup échangé et fait les cons avec le groupe et j'ai fait un câlin à Jonathan et on a un peu parlé, ces mecs sont dingues, j'aime vraiment trop ce groupe. 

Vlog #1 - Shopping, chatons et piscine

dimanche 10 avril 2016

Chose promise, chose due, voici donc en exclusivité mondiale mon premier vlog! Il est très court parce que j'ai pas vraiment l'habitude de filmer comme ça, mais j'espère que ça vous plaira quand même. J'ai eu envie de vous montrer ce qu'on a fait ce week-end, sachant qu'ici le week-end c'est le vendredi et le samedi, le vendredi correspondant au dimanche français (c'est un peu compliqué mais on s'y fait, enfin là j'ai l'impression d'être lundi mais sinon ça va!)


Coups de Coeur #4

vendredi 1 avril 2016

● PROFITER DU RETOUR DU BEAU TEMPS
Pour être honnête il a jamais vraiment fait mauvais temps cet hiver dans le sud, mais avec l'arrivée du printemps et les jolies fleurs partout c'est quand même plus appréciable, on va pas se mentir. Et puis je touche du bois j'ai pas encore fait d'allergies, pourvu que ça dure (enfin plus que quelques jours à tenir hihi). J'aime vraiment profiter du beau temps pour 1) sortir en t-shirt et 2) prendre plein de photos! ET PUIS IL FAIT JOUR LONGTEMPS LE SOIR!!!




● L'APPLICATION A COLOR STORY
Ce favoris là est directement lié au précédent puisque j'ai traité toutes les photos avec cette application. Si vous ne connaissez pas encore, c'est une application de retouche photo créée par les nanas de A Beautiful Mess et c'est devenue mon outil préféré en seulement quelques semaines d'utilisation. J'aime surtout la fonction courbes qui permet d'améliorer les couleurs en un seul réglage. Les filtres gratuits suffisent largement et c'est hyper simple à utiliser, je vous la recommande si vous voulez rajouter un peu de couleurs à vos photos!

● LE BRONZER CHOCOLATE SOLEIL DE TOO FACED
J'ai enfin sauté le pas et j'ai fini par m'acheter un bronzer, c'était plutôt facile parce que je savais déjà lequel je voulais (encore une fois grâce à Camille, je crois que c'est celui-là que tu m'avais mit le jour de mon mariage ?) et je suis très contente, j'adore le rendu en blush, c'est naturel et ça donne tout de suite une impression de bonne mine, juste ce que je voulais! Le seul "reproche" que j'aurais à faire à ce produit, c'est cette odeur de chocolat synthétique qui se dégage du poudrier, mais heureusement ça ne sent plus une fois appliqué!





● LE MAGAZINE DE CUISINE SLOWLY VEGGIE
Vous l'avez surement vu 100 fois sur Instagram, mais c'est le tout premier magazine de cuisine végétarien en France alors je me voyais pas ne pas en parler! Ce que j'aime beaucoup c'est qu'il est complet, il y en a pour tous les gouts, du sucré, du salé, du froid... Et surtout il ne contient pas de discours moralisateur et culpabilisant, ce qui le rend aussi accessible aux non-végétariens qui veulent simplement cuisiner des choses différentes. En plus il coute pas très cher (4,95€) et il sort tout les deux mois, super pratique pour avoir des idées des recettes de saison!

● MON SAC À MAIN REBECCA MINKOFF
J'avais flashé sur ce sac dans Pretty Little Liars (faut bien trouver une utilité à cette série...) puis j'ai vu qu'il existait un petit modèle, encore plus mignon. J'ai pas réussi à me le sortir de la tête, alors au bout d'un mois j'ai fini par craquer sous prétexte que j'ai pas de petit sac. Faut avouer que des fois sortir avec un grand sac quand on a pas besoin d'emporter grand chose c'est un peu frustrant. J'adore les détails, les lanières qui pendent et le fermoir en mousqueton, c'est tout à fait mon style et ça améliore vraiment bien une tenue toute basique! Du coup je le quitte plus, il fait pile la bonne taille pour emporter tout ce dont j'ai besoin sans trop me charger ♡

● MAIS AUSSI...
Le trailer du nouveau Ghostbusters
Babe Wear, la marque de t-shirts body positive
La page Facebook Nifty
Le nouveau morceau d'Architects
→ Le tumblr I See Fashion
→ Ces affiches de tourisme extra-terrestre crées par la NASA

6 Creepy Documentaries

lundi 14 mars 2016

J'ai vu dans mon article précédent que je n'étais pas la seule à aimer les histoires glauques et les tueurs en série, j'ai donc eu envie de vous faire une petite sélection de documentaires autour de ce thème. Malheureusement je crois qu'ils sont tous disponibles uniquement en anglais mais je pense qu'il y a possibilité de trouver des sous-titres. Et si vous en avez d'autres à partager n'hésitez pas à m'en parler dans les commentaires!

Aileen: Life and Death of a Serial Killer
Nick Broomfield - 2003 - 93 minutes
C'est celui que je l'ai regardé le plus récemment. Il s'agit de la suite de Aileen Wuornos: The Selling of a Serial Killer (1992) mais je ne l'ai pas vu et je pense que les deux films sont assez indépendants. Pour ceux qui ne connaissent pas, Aileen Wuornos a assassiné 7 de ses clients entre 1989 et 1990, lorsqu'elle se prostituait. Elle a plaidé coupable et après avoir fait appel plusieurs fois elle a finalement été exécutée en 2002. Ce documentaire m'a beaucoup troublé parce que même si je connaissais l'histoire dans les grandes lignes je ne m'étais jamais penchée dessus, et voir la vie horrible qu'a eu cette femme m'a presque rendue compatissante, c'est un sentiment plutôt étrange quand on sait qu'elle a commit tout ces meurtres. Un autre point intéressant de ce film était de voir à quel point les grands procès sont exploités, politisés et médiatisés aux USA, on apprend même que l'ex-compagne d'Aileen essayait de vendre les droits de l'histoire à des studios de cinéma et des maisons d'éditions, j'ai trouvé  ça vraiment triste...

My Amityville Horror
Eric Walter - 2012 - 88 Minutes
Daniel Lutz a vécu dans la tristement célèbre maison d'Amityville avec ses deux frères et soeurs, son beau-père et sa mère (interprétés par Ryan Reynolds et Melissa George dans The Amityville Horror) pendant 28 jours entre décembre 1975 et janvier 1976. Le documentaire est tourné comme une session de thérapie, où Daniel revient difficilement sur son enfance et surtout sur ce mois vécu dans la fameuse maison, et les évènements qui en ont découlé. Malgré son atmosphère glaçante, ce documentaire est très prenant parce qu'il révèle des choses qu'on ne voit pas dans le film, comme le gout qu'à George (son beau-père) pour la magie noire et le satanisme, ou la relation extrêmement froide qu'il entretient avec les enfants de sa compagne: il exige notamment qu'ils l'appellent Monsieur Lutz. L'atout principal de ce film pour moi est qu'on peut quand même se faire sa propre interprétation des faits qui se sont produits dans la fameuse maison puisqu'il s'agit surtout des mémoires de Daniel et non de faits présentés comme une vérité absolue.

The Imposter
Bart Layton - 2012 - 99 minutes
Un soir de 1994, le jeune Nicholas Barclay est sorti jouer au baskets avec des copains, et il n'est jamais rentré chez lui, à  San Antonio au Texas. Il a été retrouvé dans une cabine téléphonique en Espagne en 1997 et retourna auprès de sa famille aux USA après enquête. Mais quelque chose cloche, Nicholas parle avec un accent français très prononcé et il a les yeux bruns alors qu'ils étaient bleus avant sa disparition. C'est clairement précisé dès le début: la personne retrouvée en Espagne est en fait Frederic Bourdin, 23 ans, recherché par Interpol pour avoir usurpé l'identité de centaines d'enfants disparus à travers l'Europe. Le documentaire est composé d'images d'archives et de témoignages, dont ceux de la famille de Nicholas, Frederic Bourdin lui-même et des personnes qui se sont penchées sur cette étrange affaire. C'est pour moi le moins glauque de tous, mais il en reste pas moins dérangeant. Je connaissais pas du tout cette histoire et je me suis empêché de chercher des infos pour regarder le film à froid, et je pense avoir bien fait. Ce qui m'a vraiment interpelé c'est pourquoi cette mère a-t-elle accepté d'accueillir cette personne qui ne ressemble ni de près ni de loin à son fils ? Est-ce qu'elle a quelque chose à cacher ? Est-ce qu'elle était tellement malheureuse qu'elle s'est forcée à croire que c'était bien son fils ?

Killer Legends
Joshua Zeman - 2014 - 84 minutes
Celui là est plus général, il décrypte la provenance de légendes urbaines connues de tous, comme le mythe de l'homme qui s'introduit dans la maison alors que la babysitter est seule avec les enfants, où le clown tueur... Quels sont les faits divers tordus qui ont crée et qui entretiennent encore aujourd'hui ces peurs si courantes ? Je suis restée sur ma faim parce que je m'attendais à ce que ça parle de bien plus de légendes, alors qu'il n'en traite que quatre. C'est quand même bien monté et les sujets traités le sont de manière sérieuse, on voit que le réalisateur a bien fait ses recherches. Je vous le conseille si vous aimez tout ce qui est creepypasta.

The Jeffrey Dahmer Files
Chris James Thomson - 2012 - 76 minutes
Jeffrey Dahmer, aussi appelé le Cannibale du Milwaukee a été arrêté en été 1991 pour avoir commit 17 meurtres et pour avoir notamment pratiqué le cannibalisme. Composé de parties reconstitution, de témoignages, et d'images d'archives, le film revient sur l'été de son arrestation et les découvertes macabres qu'ont fait la police dans son appartement. Cette affaire étant relativement connue, j'ai regardé ce documentaire sans en attendre grand chose, et je l'ai trouvé sympa. C'est pas le premier mot auquel on pense quand on entend parler de cannibale je vous l'accorde... mais je dis ça surtout parce que bien que le sujet soit des plus glauques, le documentaire est relativement soft. Même les déclarations du policier qui a recueilli les aveux de Jeffrey sont assez tempérées, comparé à la violence des actes commis, j'ai trouvé ça assez étonnant mais ça change un peu des reportages hyper gores. Je vous le conseille surtout si vous ne connaissez pas ou si le sujet vous intéresse mais que vous êtes sensibles aux images crues.

The Real « True Detective » ?
Gianna Toboni / Vice - 2014 - 20 minutes
On fini avec un petit reportage qui raconte les événements réels qui auraient inspiré la saison une de True Detective: une petite ville de Louisiane dont l'église pratiquait entre autre des rituels sataniques, et des sacrifices d'animaux, pour ne citer que ça. Des coupables ont été arrêtés, mais des centaines de pièces à conviction ont été stockées et la police pense que bien d'autres crimes commis par ce culte n'ont jamais étés avoués. Alors j'ai adoré la série, mais j'aurais franchement préféré que cela ne soit que de la fiction...

Coups de Coeur #3

dimanche 28 février 2016


● 999 ANS DE SERIAL KILLERS DE STÉPHANE BOURGOIN
Je suis super contente d'avoir pu me procurer ce livre quand il est sorti en édition de poche. J'aime vraiment bien le format calendrier, où chaque jour de l'année correspond à un fait qui s'est déroulé ce jour là, une petite histoire glauque résumée en quelques paragraphes, un peu comme un fait divers. C'est très général par rapport à d'autres de ses ouvrages, il traite le sujet d'une manière assez vaste mais je vous le conseille si ce type de lecture vous intéresse.

● L'ALBUM HYMNS DE BLOC PARTY
Je cherchais leur album Silent Alarm sur Apple Music, et comme j'avais arrêté de les suivre en 2007 environ j'avais aucune idée de ce qu'ils étaient devenus. Et puis quand j'ai vu qu'ils avaient sorti un album en 2016 j'ai commencé à écouter par curiosité, et j'aime vraiment beaucoup. Ca faisait longtemps que j'avais écouté autre chose que du métal, hardcore, ou de la pop un peu mainstream et j'avoue que ça rafraichit vraiment! J'aime toujours autant la voix de Kele Okereke, et l'album est vraiment chouette!

● LA BOUGIE PEONY DE YANKEE CANDLE
J'achète rarement des bougies Yankee, en général c'est quand je vais à Villaverde pour Lisbeth... et là j'avais bien envie d'une petite bougie fraiche et fleurie, et dieu sait si c'est difficile de pas se retrouver avec un truc qui sent le désodorisant pour WC. Je suis bien contente d'avoir prit celle-ci, l'odeur est vraiment agréable, ça donne un petit avant-gout de printemps bien sympa!

● LE CRAYON 24/7 WATERLINE DE URBAN DECAY
Dans mon post What's in My Makeup Bag ? je vous disais que je cherchais un crayon noir qui vaille le coup, et plusieurs personnes m'ont conseillé le 24/7 de Urban Decay. Comme j'ai jamais été déçue par cette marque j'ai tenté le coup et: nous avons un gagnant! Je savais même pas que les crayons spécial muqueuse existaient, c'est sûrement pour ça que la plupart de mes crayons coulaient haha, en tout cas je suis vraiment satisfaite et je ne peux que vous les conseiller!

● LA CRÈME POUR LES MAINS CATH KIDSTON À LA ROSE
Cette crème était dans un coffret de miniatures Cath Kidston que Camille m'a offert et je suis fan! Si vous connaissez les produits de beauté de cette marque vous voyez de quelle odeur il s'agit, ça sent divinement bon. Elle rend la peau douce sans laisser une sensation de mains collantes, et pour moi c'est le critère le plus important. J'ai super hâte de pouvoir essayer les autres produits qui étaient avec, merci bblove! Et j'ai vérifié: c'est cruelty free, donc encore mieux!



● LA SÉRIE CRAZY EX-GIRLFRIEND
Rebecca Bunch vit à New York et travaille pour une grosse firme dans laquelle elle est sur le point de recevoir une promotion. Mais elle est super malheureuse, alors en croisant Josh (son ex-amoureux de colonie de vacances) au coin d'une rue, elle décide de tout plaquer pour déménager là ou il vit: en Californie. Evidemment personne ne sait qu'elle y déménage "pour lui" et tous ses nouveaux amis pensent qu'elle est venue parce qu'elle a été recrutée par une entreprise locale...
J'ai commencé à regarder dans un moment d'ennui profond, et révélation: cette série est un petit bijou! Ce sont des épisodes de 40 minutes et le petit plus c'est qu'il y a des passages chantés qui sont tournés comme des clips en plein milieu des épisodes, et c'est souvent très drôle! À savoir que Rachel Bloom (qui joue Rebecca Bunch) co-produit la série et écrit les textes!
Je trouve que le nom de cette série la dessert vraiment, parce que si on ne se fie qu'à ça c'est le dernier truc qu'on aurait envie de regarder et c'est dommage de passer à côté pour si peu. La seule raison pour laquelle je vous déconseille cette série, c'est si vous détestez le second-hand embarrassment (j'ai pas d'équivalent français pour ce sentiment ?) mais sinon: foncez!

● MAIS AUSSI...
Les photos de Anthony Samaniego
→ cette recette de fish & chips vegan
→ The Tallon, la marque du tatoueur Jean Leroux
→ Felines of New York, la parodie de Humans of New York
l'annonce du début du tournage de l'épisode VIII de Star Wars
→ cette vidéo d'enfants qui découvrent des jouets des années 90

Romance on Television

dimanche 14 février 2016

J'ai toujours eu un faible pour les romances dans les séries/films, aussi cucul soient-elles, et commencez pas à me parler de scènes de mariage parce que là je fonds littéralement en larmes. Saint Valentin oblige, j'ai eu envie de vous faire une petite sélection d'épisodes remplis d'amour qui on marqué ma carrière de téléspectatrice. Pour cet article me suis largement inspirée de celui de Clémentine, qui elle avait regroupé ses épisodes de Noël favoris.

J'ai pas classé les épisodes pas dans un ordre particulier alors point bonus pour ceux qui devineront mon préféré de l'univers! Un indice: il est dans la liste

New Girl Cooler
The Office Garage Sale
Sex & The City An American Girl in Paris
The Mindy Project Danny and Mindy
Parks and Recreation Anniversaries
Bob's Burgers My Fuzzy Valentine
Friends The One Where Everybody Finds Out

The Office Niagara
Modern Family My Funky Valentine
Parks and Recreation Donna and Joe
Orange is the New Black You Also Have a Pizza
Friends The One With Phoebe's Wedding
Grey's Anatomy What a Difference a Day Makes
The Mindy Project While I Was Sleeping

Et vous alors, quels sont vos couples et épisodes de séries préférés ? 
(me dites pas Ross et Rachel je vais péter un plomb) 
♡ Bonne Saint Valentin les copains 

my film photos #1

dimanche 7 février 2016

La semaine dernière j'ai enfin récupéré mes deux dernières pellicules au labo, et tristesse infinie, elles étaient toutes... bizarres, genre voilées, trop claires. J'ai d'abord cru que le problème venait de moi, et puis après avoir discuté avec Caro on en a déduit que les pellicules étaient probablement périmées. Donc c'est quand même de ma faute parce que j'aurais du vérifier, mais au moins c'est pas des réglages foirés! J'ai réussi à sauver une petite vingtaine de photos avec Lightroom, j'ai donc eu envie de vous en montrer une partie ici, même si j'en ai déjà posté sur Instagram et Flickr. (et j'ai essayé de les arranger par couleur hihi)


pellicules utilisées: Fujifilm Superia 200 iso (périmées du coup...)