LIFE     CULTURE     FAVORITES     BEAUTY     FASHION     FOOD      TRAVEL      BLOGROLL

a good thriller never killed anyone

lundi 21 novembre 2016

J’ai une grande nouvelle: j’ai repris gout à la lecture. Ces dix dernières années j’ai du finir 5 livres (sans compter ceux pour l’école) et j’étais jamais hyper enjouée, à part peut-être pour les bouquins de Mindy Kaling. Et là, j’ai lu 3 livres 4 mois, c’est comme un petit miracle. En fait, je pense que j’avais pas vraiment perdu gout à la lecture, c'est plutôt que j’avais pas trouvé de lecture qui me plaisait.

En ce moment je suis à fond dans les thrillers psychologiques et depuis que mon père m’a offert une Kobo pour mon anniversaire, je m’arrête plus de lire. Bref tout ça pour dire: j’avais envie de vous parler de mes dernières lectures, qui m’ont plus ou moins passionné ces derniers temps.

Tout le monde a au moins entendu le titre de ce livre quelque part donc ça sera une découverte pour personne, mais j’avais envie d’en parler parce que j’ai été à fond dedans jusqu'aux dernières lignes. Je me suis prise au jeu toute seule, à vouloir trouver la cause de la disparition de Megan, en doutant de tout le monde, en réfléchissant et en guettant les pistes au fur et à mesure des chapitres. Plus la fin approchait et plus je ralentissais ma lecture pour faire durer le plaisir, et j’ai vraiment pas été déçue par le dénouement. J'ai aussi beaucoup aimé la narration à la première personne qui mêle les points de vue de trois personnages, ça rajoute énormément de suspens, et je vous conseille ce roman si vous avez aimé Gone Girl, ou si vous aimez les thrillers en général, moi il me tarde de pouvoir voir le film!

Je suis un peu tiraillée. L’histoire d'une famille quasi-entière massacrée par un culte satanique me semblait pas mal comme scénario mais plus j’avançais dans ma lecture, plus je trouvais que c'était lent et tiré en longueur. J’ai quand même réussi à le finir, en grande partie pour savoir ce qu’il s’était passé dans la famille Day en Janvier 1985, mais tout ce que j’ai réussi à penser c’était « tout ça pour ça ?! ». J’ai trouvé la fin un peu sortie de nulle part, et pas dans le bon sens du terme. Les personnages sont tous plus ou moins antipathiques, même Libby, la narratrice principale, arrive à être énervante. Je pense que c'est voulu, et même si c'est étrange, c'est vraiment réussi. Malgré tout, j'ai quand même envie de lire Sharp Objects, pour ne pas rester sur une mauvaise opinion de l'auteure.

J’avais ce roman dans ma wishlist Amazon depuis assez longtemps, et j’ai enfin craqué le mois dernier. L’écriture au présent est tellement prenante que j’ai été embarquée dans les pensées de Joe, le narrateur, dès les premières lignes. Je trouve que son personnage rend la lecture addictive, Joe est un stalker obsédé mais il ne voit pas le mal dans ses actions. Tout semble tellement normal pour lui que ça le rend parfois sympathique, voire même romantique. Il nous séduit par son intelligence et son humour, alors qu'on sait très bien à quel point il est tordu... Je crois que c'est un des livres les plus perturbants que j'ai lu, je m'attendais vraiment pas à ça! J'ai appris qu'il y avait une suite: Hidden Bodies, que je lirai sûrement plus tard, comme celui-ci a une vraie fin il peut se lire seul.

J'ai pas noté les trigger warnings des romans dont je parle pour ne pas spoiler les personnes qui ne sont pas concernées mais si vous avez un doute ou si un roman vous intéresse, n'hésitez pas à venir me demander. Et si vous avez des romans, thrillers ou non, à me conseiller ou si vous voulez me donner vos avis sur ceux-là je vous écoute!

Coup de coeur série: Unreal

mercredi 21 septembre 2016

Unreal, de quoi ça parle ? L'histoire se déroule dans les coulisses de l'émission Everlasting, une télé-réalité du style The Bachelor. Rachel est une des productrices de l'émission, son rôle est de manipuler les candidats pour obtenir le plus de scènes choc possibles. On suit donc son quotidien sur les lieux du tournage et ses relations avec les candidats, l'équipe de tournage et la productrice déléguée: Quinn King, une femme prête à vraiment tout pour que son émission cartonne.


J'attendais de terminer les saisons déjà sorties pour vous en parler, histoire d'être sure de moi. Camille m'en avait vaguement parlé quand on était à Paris en juillet dernier, et j'ai décidé d'y jeter un oeil après avoir lu le synopsis, mais j'étais évidemment déjà convaincue. Je trouve dommage qu'elle ne soit pas plus populaire que ça, c'est pour ça que je vous en parle d'ailleurs, parce que le thème est hyper original, ça change de ce qu'on a l'habitude de regarder, en plus je pense que c'est assez représentatif des émissions de télé-réalité et si vous êtes fans de séries dramatiques sans grosse prise de tête vous devriez y trouver votre compte. 

J'aime beaucoup la dynamique de la série, il se passe tout le temps quelque chose, du coup c'est vraiment prenant dès le premier épisode, on s'embarque tout de suite dans l'histoire et le suspens est laissé juste assez de temps pour ne pas nous rendre impatients. Quand il faudra suivre au fur et à mesure que les épisodes sortent ça sera pas la même chose je pense, mais avec les deux saisons  déjà disponibles, vous pouvez prévoir une bonne séance de binge-watching!